De la rareté

Nous vivons sur une Terre d’abondance et dans une société de rareté. Combien d’entres nous ont entendu pendant toute leur enfance qu’il « ne fallait pas gâcher » : finir son assiette (qu’on en ait envie ou pas), faire attention à l’eau, car c’est précieux et rare, idem pour l’électricité, idem pour toutes les énergies.

Alors que si on regarde le monde tel qu’il est, on voit qu’il y a une abondance de lumière, de vent, d’eau, etc. de tout ce qui nous permettrait de vivre bien si on s’en servait… judicieusement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *