Et pour le channeling, tu t’y prends comment ?

Une amie m’a posé cette question, que j’ai trouvé intéressante. Je partage ici la réponse que je lui ai donnée :

Concernant le channeling, j’ai fait un stage de deux jours durant lequel une tour de lumière a été construite pour que je puisse communiquer avec les Etres de Lumières et mes guides spirituels de manière sécurisée, c’est à dire sans risque d’interférence avec les êtres du bas-astral ou tout être qui essaierait de se faire passer pour un autre dans le but de me manipuler. Autre particularité de l’utilisation du channel, ce sont les Etres de Lumière et les Guides spirituels qui « descendent » et non moi qui vais chercher l’information. Il m’arrive d’ailleurs de parler sans m’en rendre compte, ça parle tout seul, c’est l’un d’eux qui parle à travers moi sans que je ne contrôle ce qui est dit.

Pour l’instant je ne lâche pas encore assez prise et cette façon de les laisser parler est encore peu fréquente, et je commence à comprendre qu’ils aimeraient bien que je lâche du mou. Jusqu’à présent, le channel me servait surtout à me rassurer sur la provenance des messages et donc sur leur fiabilité, et nous communiquions principalement par télépathie, bien que parfois ils utilisent aussi des rêves, des synchronicités, des émotions, des images, des certitudes intérieures, et à de rares occasions, de la clairaudiance. Aucune clairevoyance pour l’instant, j’en suis un peu frustrée, mais bon, je charrie un peu sur ce coup-là ^_^

Alors, je te vois venir : « Oui, Julie, c’est bien gentil tout ça, mais concrètement, tu fais comment pour utiliser ton channel ? T’appuies sur un bouton pour le lancer ? C’est en WIFI ? Faut-il faire la poussière de temps en temps, ou changer un filtre à air ? » Ha ha ha…

Concrètement, il n’y a rien à faire, la tour de lumière est là (pas sur le plan physique, on est d’accord, mais il semblerait que ce ne soit pas le seul plan qui existe), quand je veux discuter avec eux, je leur cause à voix haute, basse ou dans ma tête et eux ils me répondent souvent par télépathie parce qu’à l’heure actuelle c’est le moyen de communiquer qui nous convient le mieux. Parfois, je tape des textes au clavier aussi, et c’est l’un d’eux qui me dicte. Je sens une émotion négative quand mon égo change un mot ou une phrase et je ressens une émotion positive quand j’ai rectifié. L’autre jour, pendant le stage d’initiation aux soins Shamballa, j’ai fait des channels à l’oral et quand mon égo refusait de dire certaines choses, je sentais dans ma gorge un besoin de le dire, une pression qui s’accumulait dans la gorge, c’était assez étonnant.